Navigation – Plan du site

Présentation

La Revue d'histoire de l'enfance "irrégulière" est spécialisée dans le champ de l'enfance et de la jeunesse marginales ou marginalisées. Elle s'intéresse à l'enfant de justice (délinquant), mais aussi à l'enfant victime, à l'orphelin, au vagabond, ainsi qu'aux politiques législatives et institutionnelles et aux pratiques pédagogiques mises en œuvre pour prendre en charge cette jeunesse et cette enfance " irrégulières " en France et hors de France. Revue scientifique à comité de lecture, elle est le fruit d'une collaboration entre l'Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) et l'Association pour l'histoire de la protection judiciaire des mineurs (AHPJM). La Revue d'histoire de l'enfance "irrégulière" cherche à établir des liens entre la recherche historique et le milieu professionnel de l'éducation spécialisée.

Dernier numéro en ligne
17 | 2015
Naissance et mutation de la justice des mineurs

Entre la fin du XIXe siècle et les années 1950, l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada) et la plupart des pays d’Europe réforment leur système juridique et se dotent d’institutions judiciaires et socio-éducatives nouvelles afin de prendre en charge de façon spécifique les jeunes délinquants. Ces justices des mineurs ont bien sûr leurs particularités nationales. Des traditions juridiques très différentes (common law vs droit romano-germanique), des organisations étatiques contrastées (fédéraliste vs centralisme « jacobin »), des systèmes politiques plus que variés (régimes autoritaires voire totalitaires vs démocraties libérales) nonobstant des conditions économiques, démographiques, sociologiques nullement équivalentes ne pouvaient déboucher sur un droit pénal des mineurs uniforme. Pour autant les premières recherches comparatives n’ont pas manqué de souligner un certain nombre de points communs à toutes ces législations. De l’Espagne au Portugal, du Canton de Vaud au Canada, les articles réunis dans ce numéro, issus d’un colloque international, Naissance et mutations de la justice des mineurs, organisé à l’université d’Angers, sont à lire comme une contribution à cette histoire comparée.

Actualités