Navigation – Plan du site

Texte intégral

r2r-img-108-1.gif Depuis le 16 mars 2004, la revue est consultable sur le site Internet www.revues.org. Afin de préciser l'objet de notre publication aux visiteurs du site, nous avons adjoint au titre un sous-titre : « Revue d'histoire de l'enfance irrégulière » (rhei). C'est le sous-titre, plus explicite pour le lecteur extérieur à la Protection judiciaire de la jeunesse, qui a été retenu comme référence pour la publication électronique. Vous pouvez donc nous joindre directement par courrier électronique à l'adresse rhei@revues.org. Les deux premiers numéros de la revue sont d'ores et déjà intégralement en ligne et vous pouvez consulter les sommaires et les présentations des autres livraisons. Le site s'annonce comme un succès, puisque nous avons reçu 3.070 visites dès le mois de mai. Si les pays francophones (Afrique francophone incluse) arrivent logiquement en tête au nombre de connexions, en Allemagne, en Italie et aux Etats-Unis, on découvre aussi le Temps de l'histoire.

r2r-img-108-1.gif Le numéro 6, qui a été réalisé sous la direction de l'historienne Dominique Dessertine, aborde un thème qui a encore été peu travaillé sur le plan de l'histoire, celui de l'introduction des sciences du psychisme dans le domaine de l'enfance irrégulière.

r2r-img-108-1.gif Un numéro 7 est en chantier sur un projet de Jean-Jacques et Élise Yvorel, intitulé « Education et enfermement », pour lequel nous avons déjà reçu une douzaine de propositions d'articles, dont certains viennent de l'étranger. La prise en charge de l'enfance et de la jeunesse irrégulières oscille souvent, autant au cours de l'histoire qu'aujourd'hui, entre des dispositifs d'enfermement et d'isolement de ces populations et des pratiques plus ouvertes sur la société civile. Le mouvement n'est pas propre à l'enfance irrégulière ; au cours du XIXème siècle et même d'une partie du XXème, les enfants dits « non normaux » ont passé de longs séjours d'exclusion dans des internats, des couvents, comme s'il y avait une sorte de conjugaison entre éducation et enfermement, entre le souci de protéger l'enfant contre la société et de protéger la société contre l'enfant. Voici une piste de travail intéressante, tant au niveau de l'évolution des doctrines et théories pédagogiques que des populations qui en sont la cible et des familles qui y recourent.

r2r-img-108-1.gif Le cercle des collaborateurs du Temps de l'histoire s'élargit. Ainsi, Sylvie Courtine, chercheuse à l'École nationale de l'administration pénitentiaire (ENAP), a accepté de coordonner le numéro 8 consacré au corps du délinquant.

r2r-img-108-1.gif Il nous faut maintenant consolider notre place et développer notre lectorat tant du côté des professionnels de l'histoire que du côté des professionnels de l'éducation

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Bourquin et Gisèle Fiche, « Préface », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », Numéro 6 | 2004, 7-8.

Référence électronique

Jacques Bourquin et Gisèle Fiche, « Préface », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], Numéro 6 | 2004, mis en ligne le 29 novembre 2004, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://rhei.revues.org/108 ; DOI : 10.4000/rhei.108

Haut de page

Auteurs

Jacques Bourquin

Président de l'Association pour l'histoire de l'éducation surveillée et de la protection judiciaire des mineurs (AHES-PJM).

Articles du même auteur

Gisèle Fiche

Directrice du département Recherche études développement, CNFE-PJJ, Vaucresson.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page