Navigation – Plan du site
Comptes rendus d’ouvrages et actualité bibliographique
Comptes rendus

(Lecture de) Histoire de l’Agence d’Avallon des enfants assistés de la Seine

Dominique Dessertine
p. 227-228
Référence(s) :

Paris, Publibook, 183 p. ISBN 9782748383010

Texte intégral

1Cet ouvrage, comme le dit l’auteur en introduction, « a pour objectif de rendre disponibles des éléments d’archives ainsi que des sources privées qui illustrent le fonctionnement quotidien » d’une agence de placement des enfants assistés du département de France la plus concernée par les abandons. L’agence d’Avallon accueille et surveille en permanence un bon millier d’enfants. Le livre repose essentiellement sur le journal (1910-1934) d’un de ses directeurs, Mathieu Tamet, dont l’auteure est l’arrière petite-fille (et la petite fille d’un pupille). L’ouvrage commence par un bel extrait qui donne la mesure de ce témoignage : on y voit un directeur très sensible aux paysages, au patrimoine local et aux conditions atmosphériques qui accompagnent ses multiples déplacements. Le texte est donc autant un récit de voyage sur les routes du Morvan au début du xxe siècle, sur la vie quotidienne d’un notable dans une sous-préfecture, que sur les préoccupations d’administrateur de ce directeur. Sans formation spécifique – il a passé seize ans dans l’armée avant d’entrer au service des enfants assistés de la Seine – sa tâche est de trouver des familles nourricières, pour élever les plus jeunes, et des employeurs, pour gager les plus grands. Il est absorbé par la gestion de la paperasse et par ses déplacements sur des routes peu praticables surtout l’hiver.

2Son texte révèle un homme paisible, exerçant sa tâche consciencieusement, sans émotion superflue. Il encourage l’instruction des petites filles en leur promettant une poupée quand elles sauront lire. Il consacre aussi des pages originales aux louées, qui l’accaparent toute une journée, où il montre son souci de débusquer les exploiteurs d’enfants. Mais il veille aussi à ne pas faire des filles qu’il doit placer des fainéantes, quitte à se résigner à des gages plus faibles. Il intervient aussi pour les jeunes filles enceintes, souvent des œuvres de leur patron, mais l’époque n’est pas aux procédures, et les bébés sont remis à leur tour à l’Assistance publique. Il déplace aussi déviants et fortes-têtes. C’est un homme seul, professionnellement, qui n’a pas souvent l’occasion de faire un retour sur les pratiques de son administration, sauf lors de l’affaire des Vermireaux.

3Cette étonnante maison des Vermireaux recevait des enfants teigneux, et voulait aussi redresser l’enfance coupable et indisciplinée (1911). Dirigée par un personnage véreux et brutal, sous-inspecteur des Enfants assistés, à titre contestable, qui jouissait de nombreuses protections, elle déclenche le scandale, bien avant les campagnes contre les bagnes d’enfants de l’entre-deux-guerres. La presse s’émeut, un député de l’Ain intervient à la Chambre, et la justice condamne les coupables. Le directeur évoque son rôle de témoin au procès et fait part de son indignation devant la faillite des institutions républicaines auxquelles il croit.

4Signalons enfin, comme le fait le livre, que le site « mathieu.tamet.fr » présente l’intégralité du journal de Mathieu Tamet (5 000 pages) que l’auteure a entièrement retranscris, ce qui est un bel exemple de sauvegarde de la mémoire. Elle a été aussi en lien avec l’Association pour l’autobiographie, association nationale, dont le siège est à Ambérieu-en-Bugey (Ain).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Dessertine, « (Lecture de) Histoire de l’Agence d’Avallon des enfants assistés de la Seine », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 15 | 2013, 227-228.

Référence électronique

Dominique Dessertine, « (Lecture de) Histoire de l’Agence d’Avallon des enfants assistés de la Seine », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 15 | 2013, mis en ligne le 30 octobre 2013, consulté le 30 mars 2017. URL : http://rhei.revues.org/3555

Haut de page

Auteur

Dominique Dessertine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page