Navigation – Plan du site
Dossier
Enjeux scientifiques et politiques d’un congrès

De l’étude de la relation postulée entre dissociation familiale et délinquance juvénile à la rencontre avec Georges Heuyer et ses archives : fragments d’autobiographie sociologique

About studying the assumed relation between broken families and juvenile delinquency and meeting Georges Heuyer and its archives: pieces from a sociological autobiography
Nadine Lefaucheur
p. 97-116

Résumés

C’est dans le cadre de ses travaux sur les familles monoparentales et sur le lien postulé entre dissociation familiale et délinquance juvénile que l’auteur s’est intéressée aux archives documentaires du service de Georges Heuyer à la Salpêtrière et les a partiellement « sauvées » de la destruction, contribuant ainsi à la création du « fonds Heuyer ». Elle montre comment Heuyer, d’abord opposé aux sociologues tardiens qui liaient la délinquance des enfants à la composition « anormale » de leur famille, est devenu pour plus d’un demi-siècle le défenseur et la caution scientifique d’un tel lien. Elle s’interroge sur les relations possibles entre l’expérience importante et multiforme que Georges Heuyer a faite de la dissociation familiale dans sa vie personnelle – comme orphelin, divorcé, beau-parent, veuf et père isolé - et le traitement de cette question dans son œuvre, traitement qui, pour l’essentiel, s’inscrit dans un projet eugéniste de « dictature sanitaire ».

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

De l’étude des familles monoparentales à celle de la représentation d’un lien entre dissociation familiale et délinquance juvénile
Le « sauvetage » discret (et partiel) des dossiers et de la bibliothèque du service de Georges Heuyer
L’étrange parcours de Georges Heuyer : d’abord opposé aux sociologues liant la délinquance des enfants à la dissociation de la famille…
… et devenu caution scientifique de l’existence d’un tel lien
Une problématique délégitimée, mais une représentation socialement résistante…
Un projet scientifico-social eugéniste de « dictature sanitaire »
Heuyer : la vie et l’œuvre – Fragments de biographie « tourmentée » et « dissociée »

Aperçu du texte

De l’étude des familles monoparentales à celle de la représentation d’un lien entre dissociation familiale et délinquance juvénile

C’est dans le cadre de mes travaux sur les familles dites monoparentales et des tentatives de déconstruction de cette catégorie que j’ai rencontré Georges Heuyer et les archives documentaires de son service de la Salpêtrière. En 1984, lorsque j’ai répondu à l’appel à propositions de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) sur ce type de familles alors récemment constitué en catégorie de l’action publique, je n’imaginais pas que cela m’entraînerait à participer au sauvetage de nombre de documents poussiéreux (et parfois indigestes), à leur faire traverser Paris dans des caddies et des métros bondés, à les accumuler chez moi pendant des années jusqu’à ce que j’ai l’opportunité de les confier au Cnahes et de créer ainsi le « fonds Heuyer ». Ni qu’un quart de siècle après avoir évité aux boîtes-archives contenant les courriers et documents relat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadine Lefaucheur, « De l’étude de la relation postulée entre dissociation familiale et délinquance juvénile à la rencontre avec Georges Heuyer et ses archives : fragments d’autobiographie sociologique », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 18 | 2016, 97-116.

Référence électronique

Nadine Lefaucheur, « De l’étude de la relation postulée entre dissociation familiale et délinquance juvénile à la rencontre avec Georges Heuyer et ses archives : fragments d’autobiographie sociologique », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 18 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2018, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://rhei.revues.org/3898 ; DOI : 10.4000/rhei.3898

Haut de page

Auteur

Nadine Lefaucheur

Sociologue associée au Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe, université des Antilles

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page