Navigation – Plan du site
Dossier
Enjeux scientifiques et politiques d’un congrès

The twofold politics of psychiatry: Ernst Rüdin and the German delegation at the International Congress of Child Psychiatry in Paris, 1937

Le double agenda politique de la psychiatrie : Ernst Rüdin et la délégation allemande au Congrès international de psychiatrie de l’enfant de Paris en 1937
Volker Roelcke
p. 147-129

Résumés

Au congrès international de Psychiatrie de l’enfant tenu à Paris en 1937, la délégation allemande était conduite par Ernst Rüdin, un eugéniste fervent et le président de l’Association des neurologues et psychiatres allemands (GDPN). Rüdin avait un double objectif politique : d’une part placer l’action de sa communauté médicale dans le cadre plus global de la politique étrangère de son pays en contribuant à la consolidation de la réputation de l’Allemagne à l’étranger. D’autre part, il cherchait à répondre aux principales attentes de la GDPN en tant qu’instance professionnelle. Il avait pour objectif d’intégrer la psychiatrie de l’enfant, une spécialité émergente, dans le champ plus général de la psychiatrie et de la neurologie. Cet article reconstruit les ramifications politiques et le contexte légal que les médecins allemands devaient prendre en compte quand ils participaient à des conférences internationales se tenant à l’étranger et plus particulièrement lors de ce congrès de 1937 à Paris. En outre, l’article décrit l’impact de ces contextes sur les interventions des délégués allemands.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

Political and legal ramifications
Eugenics, race, and psychiatry at three international congresses in Paris 1937
The German delegates at the International Congress for Child Psychiatry
Epilogue

Aperçu du texte

Since the late 19th century, international conferences have been of great concern to physicians and biomedical scientists. Certainly, adhering to the self-image of science and medicine as an international and indeed universal undertaking has been one central motivation for this interest. Another, more pragmatic factor that fueled the interest was the possibility of meeting colleagues from abroad and getting news about recent developments in scientific, clinical, or institutional matters. A third aspect for the interest and investment in international meetings was their political function. As for example Susan Solomon or Nikolai Krementsov have pointed out for Russia and Germany in the interwar period, international scientific conferences were an important instrument of foreign policy, as well as a platform for pursuing the politics of the related professions.

The International Congress of Child Psychiatry h...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Volker Roelcke, « The twofold politics of psychiatry: Ernst Rüdin and the German delegation at the International Congress of Child Psychiatry in Paris, 1937 », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 18 | 2016, 147-129.

Référence électronique

Volker Roelcke, « The twofold politics of psychiatry: Ernst Rüdin and the German delegation at the International Congress of Child Psychiatry in Paris, 1937 », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 18 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rhei.revues.org/3908 ; DOI : 10.4000/rhei.3908

Haut de page

Auteur

Volker Roelcke

Professeur d’histoire de la médecine, Institut für Geschichte der Medizin, Universität Giessen

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page