Navigation – Plan du site
Dossier
Des psychiatres en circulation

Des psychiatres et des enfants : une histoire belge autour du congrès de 1937

Psychiatrists and children: a Belgian story around the 1937 congress
Benoît Majerus et Veerle Massin
p. 149-166

Résumés

La participation d’une délégation belge au premier congrès international de Psychiatrie infantile à Paris en 1937 s’inscrit dans une histoire paradoxale. De prime abord, la psychiatrie infantile n’existe pas encore comme champs disciplinaire, notamment à cause d’une absence d’institutions spécifiques. Mais des savoirs psychiatriques dispersés ont néanmoins été élaborés dans la première moitié du xxe siècle dans deux domaines : d’un côté auprès des enfants « arriérés », d’un autre côté auprès des enfants délinquants.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

Le tournant 1900 : Demoor, Ley et Decroly
L’entre-deux-guerres : « Deux âmes, hélas ! habitent mon cœur »
Les enfants dits « arriérés » : une continuité
Les enfants dits « délinquants » : un nouveau champ d’investigation
Les consultations en psychiatrie : une nouveauté
Le congrès de Paris : la reconnaissance d’une spécificité

Aperçu du texte

Si l’on se réfère à l'historiographie de la psychiatrie infantile belge, pour autant qu'elle existe, celle-ci ne commence généralement qu'après la seconde guerre mondiale avec les figures de Pierre Fontaine et de Nicole Dopchie. Le premier occupe la première chaire de psychiatrie infantile belge, fondée en 1966 à l'université catholique de Louvain. La deuxième est nommée en 1968 à la chaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescence nouvellement créée à l'université libre de Bruxelles. Il serait pourtant réducteur de considérer que la psychiatrie infantile belge naît au moment-même où celle-ci commence à être enseignée comme discipline à part entière dans les universités. L’intérêt pour la psychiatrie de l’enfant a des racines bien plus anciennes – en Belgique comme ailleurs –et le premier congrès international de Psychiatrie infantile qui se tient à Paris en 1937 est l’occasion de s’intéresser à ses p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Majerus et Veerle Massin, « Des psychiatres et des enfants : une histoire belge autour du congrès de 1937 », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 18 | 2016, 149-166.

Référence électronique

Benoît Majerus et Veerle Massin, « Des psychiatres et des enfants : une histoire belge autour du congrès de 1937 », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 18 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2018, consulté le 21 août 2017. URL : http://rhei.revues.org/3924 ; DOI : 10.4000/rhei.3924

Haut de page

Auteurs

Benoît Majerus

Professeur associé, université du Luxembourg

Veerle Massin

Chargée de recherche Frs-Fnrs, vice-présidente du Centre d’histoire du droit et de la justice, université catholique de Louvain

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page