Navigation – Plan du site
Dossier
Des psychiatres en circulation

La guidance du docteur Healy : modulation de la psychiatrie infantile ?

Doctor Healy’s guidance: modulation of child psychiatry?
Guillaume Périssol
p. 213-230

Résumés

William Healy (1869-1963) a mené une longue carrière de médecin, d’universitaire et de réformateur. Ses idées et ses pratiques en matière de psychiatrie infantile et de traitement de la délinquance juvénile ont profondément marqué, aux niveaux américain et international, le domaine de l’« enfance inadaptée », concept qu’il participe à inventer – étendant ainsi le champ d’intervention de sa spécialité au-delà du noyau dur de la maladie. En 1937, lors du premier congrès international de Psychiatrie infantile, il déçoit en partie les attentes des organisateurs qui proposaient « de montrer l’importance de la “débilité mentale dans la production de la délinquance infantile et juvénile” », puisqu’il affirme qu’« il n’y a pas de relation causale directe et immédiate entre la déficience mentale et la délinquance ». L’inventeur de la première clinique de guidance infantile se refuse à toute explication monocausale par trop simpliste, insistant sur une conception multifactorielle de la délinquance, ouverte à la psychologie, à la psychanalyse et aux apports du travail social. Sa méthode fait la part de plus en plus belle à l’échange et au dialogue, sur une base psychothérapeutique. Dans le champ psychiatrique, voire au-delà, elle participe d’une nouvelle logique, que l’on reliera au concept de « modulation » proposé par Gilles Deleuze dans son analyse des sociétés de contrôle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2018.

Plan

Guidance infantile et psychiatrie juridique
Disease et disorder
Éclectisme théorique et travail d’équipe
Modulations du contrôle

Aperçu du texte

Né en 1869 et mort en 1963, le docteur William Healy a mené une longue carrière de psychiatre, d’universitaire et de réformateur, marquant sa discipline de ses idées et méthodes. Né en Angleterre, d’où il émigre à neuf ans pour les États-Unis, il doit, par manque de moyens, arrêter ses études pour exercer à quatorze ans l’emploi de garçon de bureau dans une banque. Grimpant dans la hiérarchie de l’établissement, il se décide pourtant à changer radicalement d’orientation professionnelle. Grâce à l’appui de membres de sa communauté à Chicago, il rentre à l’université Harvard en 1892. De ce parcours, et de l’enseignement qu’il reçoit, avant de faire sa médecine, de William James – un enseignement marqué par la critique de l’intellectualisme et une conception scientifique de la psychologie s’appuyant sur l’observation -, il gardera une vision empiriste et pragmatique du monde, ouvert aux différentes approches, sans jamais vouloir s’enfermer dans une école – ainsi de l’école psychanalyti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Périssol, « La guidance du docteur Healy : modulation de la psychiatrie infantile ? », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 18 | 2016, 213-230.

Référence électronique

Guillaume Périssol, « La guidance du docteur Healy : modulation de la psychiatrie infantile ? », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 18 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2018, consulté le 26 juin 2017. URL : http://rhei.revues.org/3953 ; DOI : 10.4000/rhei.3953

Haut de page

Auteur

Guillaume Périssol

Chercheur en histoire à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page