Navigation – Plan du site
La justice à l'épreuve

Le débat de 1908 sur la peine de mort

Gérard Baal
p. 113-126

Résumé

Au cours des années 1906-1908, la peine de mort a failli disparaître en France. La guillotine a cessé de fonctionner pendant trois ans. Le débat parlementaire est passionné et la fête oratoire du Palais Bourbon est un important révélateur de l’état des mentalités. Le cœur du débat, c’est la revue des principes : de la réfutation de l’exemplarité, au caractère irréparable de la peine capitale, en passant par la question des peines de remplacement sans oublier les controverses relatives aux causes de la criminalité. Toutefois, l’aspiration de la majorité républicaine à l’ordre et à la sécurité se traduit en crispation autoritaire. L’échec de l’abolition de la peine de mort n’est pas un accident isolé, il est à mettre en rapport avec le virage centriste de la République qu’on avait pu croire réancrée à gauche au lendemain de l’affaire Dreyfus.

Haut de page

Entrées d’index

Index géographique :

France
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Baal, « Le débat de 1908 sur la peine de mort », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », Hors-série | 2001, 113-126.

Référence électronique

Gérard Baal, « Le débat de 1908 sur la peine de mort », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], Hors-série | 2001, mis en ligne le 31 mai 2007, consulté le 30 mars 2017. URL : http://rhei.revues.org/431 ; DOI : 10.4000/rhei.431

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page