Navigation – Plan du site
Pratiques judiciaires

Le recours aux monitoires ecclésiastiques dans le Centre-Ouest français au siècle des Lumières

Fabrice Vigier
p. 221-239

Résumés

Le monitoire ecclésiastique fait partie du “paysage” judiciaire de la France d’avant la Révolution. Ces appels à témoins, que les curés avaient obligation de lire plusieurs dimanches de suite à leurs paroissiens, ont été utilisés par les juridictions laïques durant toute l’époque moderne. Dans le diocèse de Poitiers, les officiers royaux, les desservants, mais aussi la population étaient visiblement habitués à ce genre de pratique judiciaire entre 1670 et 1789. Les monitoires qui y étaient promulgués concernaient le plus souvent des affaires ayant trait à l’Église catholique ou à l’administration royale, et étaient plus nombreux, semble-t-il, à la fin du XVIIème siècle et au début du XVIIIème siècle qu’au cours des toutes dernières décennies de l’Ancien Régime. Quant aux “révélations” que ces actes pouvaient susciter, leur intérêt dépasse le seul cadre de l’institutionnel et du judiciaire. Ces “révélations” donnent effectivement à la fois des informations sur les mentalités des Poitevins, sur les liens existant entre les desservants et leurs administrés, et même sur l’état d’esprit et la sociabilité des hommes de ce temps.

Haut de page

Entrées d’index

Index géographique :

France
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabrice Vigier, « Le recours aux monitoires ecclésiastiques dans le Centre-Ouest français au siècle des Lumières », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », Hors-série | 2001, 221-239.

Référence électronique

Fabrice Vigier, « Le recours aux monitoires ecclésiastiques dans le Centre-Ouest français au siècle des Lumières », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], Hors-série | 2001, mis en ligne le 31 mai 2007, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://rhei.revues.org/459 ; DOI : 10.4000/rhei.459

Haut de page

Auteur

Fabrice Vigier

Historien, maître de conférence en histoire moderne, gerhico

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page